Skip to main content

More titles to consider

Loading...

Shopping Cart

You're getting the VIP treatment!

Item(s) unavailable for purchase
Please review your cart. You can remove the unavailable item(s) now or we'll automatically remove it at Checkout.
itemsitem
itemsitem

Ratings and Book Reviews ()

Overall rating

5.0 out of 5
5 Stars
2 reviews have 5 stars
4 Stars
0 reviews have 4 stars
3 Stars
0 reviews have 3 stars
2 Stars
0 reviews have 2 stars
1 Star
0 reviews have 1 stars

Share your thoughts

You've already shared your review for this item. Thanks!

We are currently reviewing your submission. Thanks!

Complete your review

All Book Reviews

  • Dernières lettres avant le suicide

    écrit par AmIvankovDiaz "Dernières Lettres" est le titre de ce petit livre (petit par le nombre de pages, à peine 101 pages d'un libretto). Mais ce livre, ce recueil des ultimes lettres que Vincent van Gogh envoie, est grand par l'intensité et le désespoir de ce qu'écrit son auteur. Ultimes lettres car le peintre n'a plus que quelques mois à vivre. La première lettre de ce recueil date du 21 mai 1890. Il est déjà à Auvers-sur-Oise où il décédera. La dernière lettre est un brouillon sans date que l'on retrouvera sur lui, le 29 juillet 1890, à sa mort. La première lettre porte encore les traces de quelques espérances. Van Gogh est soigné par le docteur Gachet, "je crois bien que je resterai ami avec lui et que je ferai son portrait". le "Portrait du docteur Gachet" est maintenant mondialement connu. Concernant ce praticien aliéniste Van Gogh a des avis changeants : "(il) a fait sur moi l'impression d'être assez excentrique, mais son expérience de docteur doit le tenir lui-même en équilibre en combattant le mal nerveux, duquel certes il me paraît attaqué au moins aussi gravement que moi". C'est l'histoire courante du psychiatre qui a choisi cette spécialité car il se sent fou. Dans une autre lettre (du 25 mai 1890) Van Gogh décrit autrement Gachet :"Il me paraît très raisonnable, mais est aussi découragé dans son métier de médecin de campagne que moi de ma peinture." Ces deux âmes se sont trouvées "Enfin je crois volontiers que je finirai par être ami avec lui." Peu à peu Van Gogh et l'aliéniste amateur de peinture s'apprivoisent. Van Gogh espère toujours qu'il trouvera quelque reconnaissance du milieu artistique et critique. Il écrit une émouvante lettre à Paul Gauguin évoquant son séjour arlésien et la beauté des Alpilles. Mais les lettres les plus intenses sont celles envoyées à son frère Théo. La toute dernière notamment, restée à l'état de brouillon, est un cri de désespoir. Ces "Dernières Lettres" de van Gogh se lisent à la fois très simplement, rapidement, mais laissent aussi un profond sentiment de détresse. Elles sont un cri de celui qui voulait être entendu par sa peinture et par lui-même et qui n'a pas été entendu par ses contemporains.

    Thanks for your feedback!

    0 person found this review helpful

    0 people found this review helpful

    0 of 0 people found this review helpful

You can read this item using any of the following Kobo apps and devices:

  • DESKTOP
  • eREADERS
  • TABLETS
  • IOS
  • ANDROID