Meer titels ter overweging

Winkelwagen

Je krijgt de VIP-behandeling!

Met de aankoop van het Kobo VIP-lidmaatschap krijg je 10% korting en verdien je 2X zoveel Kobo Super Points op bepaalde artikelen.

Artikel(en) niet beschikbaar voor aankoop
Bekijk je winkelwagentje. Je kunt de niet-beschikbare artikelen nu verwijderen of we verwijderen ze bij de kassa automatisch.
artikelenartikel
Beoordelingen en boekrecensies (1 11 sterbeoordelingen
1 beoordelingen
)

Totale beoordeling

3,8 van de 5
11
5 ster 4 ster 3 ster 2 ster 1 Star
2 6 2 1 0

Geef je mening

Je hebt je recensie voor dit artikel al gedeeld. Bedankt!

We zijn je inzending aan het beoordelen. Bedankt!

Voltooi je recensie

Alle boekrecensies

  • 0 persoon vond deze recensie nuttig

    0 personen vonden deze recensie nuttig

    0 van de 0 mensen vond(en) deze recensie nuttig

    Bedankt voor je feedback!

    petit coup de coeur!

    J’ai craqué complètement pour cette histoire. C’est court, mais l’auteur parvient à nous présenter de vrais personnages, en particulier celui de Navashen, qui est le principal. Evidemment, Brent est un peu moins fouillé, on en sait un poil moins que je l’aurais voulu à son sujet, mais j’en sais assez pour le trouver adorablement gentil. En faisant des retrouvailles plutôt qu’une rencontre, Ariel Tachna s’épargne une longue phase de présentation qu’elle n’aurait pas pû coller, sauf à sacrifier du développement de personnage, qui aurait alors cruellement manqué. Mais pas là. On en sait assez sur Brent, on fait vraiment la connaissance de Navashen et elle prend le temps de créer de vrais personnages secondaires écrit, intéressants et crédibles, même antagonistes. Amma est agaçante à souhait, mais réaliste. Akshat est ADORABLE et chacun d’eux fait un bout de chemin durant le livre, montrant qu’ils sont plus que des gens qui devaient finir au lit. J’ai lu le premier livre de la série, avec Luke et Hunter et c’était mignon, mais ce tome là est un petit bonbon qui trouve tout à fait sa place dans les livres doudous et autres du même genre. Pas simplement parce que c’est une histoire d’amour toute mignonne, mais parce que dans cette histoire d’amour toute mignonne, l’auteur arriver à nous parler, avec pudeur et subtilité, de pauvreté, d’intégration, de confiance – en soit et en l’autre – de sentiments d’appartenance, d’obligations familiales et d’émancipation. Elle parle de ces profs qui nous marquent et du travail qui nous assomme et nous élève. Elle parle de la difficulté de créer des relations, à notre époque hyper connectée, et de la nécessité de garder contact avec ce qui nous est essentiel. Et elle parle de tout ça en nous racontant le retour au bercail d’un jeune homme qui craque pour son ex camarade d’école. Si ÇA, c’est pas du talent, je ne sais pas où il faut aller le chercher, sincèrement. Pour terminer, si vous ne devez lire qu’un Dreamspun, lisez celui-là. Normalement, je vous dirais qu’il méritait 200 pages de plus ou je ne sais quoi, mais non. Il est parfait comme il est et mérite vraiment qu’on s’arrête sur lui.Antha
11

Je kunt dit artikel lezen met één van de volgende Kobo-apps en apparaten:

  • DESKTOP
  • eREADERS
  • TABLETS
  • IOS
  • ANDROID
  • WINDOWS