Skip to Main Content
Image de titre

Rencontre avec Bénédicte Barbier, exploratrice littéraire Kobo Originals

De Mathieu Menossi • mars 26, 2024Rencontres

Polar et thriller, romance et littérature feel-good... tels sont les piliers littéraires aux origines de Kobo Originals. Un catalogue de quelques centaines de titres déjà, entre audio et livres numériques, publiés à destination d’un lectorat Kobo avide de découvertes et d’expériences nouvelles. Une sélection d’eBooks – et de livres audio – édités uniquement au format numérique et disponibles en exclusivité chez Kobo.

Quel est votre rôle chez Kobo ?

Je travaille pour Kobo Originals, l’entité éditrice de Kobo, en tant que responsable du catalogue francophone en France, en Belgique, en Suisse et au Québec. Mon rôle consiste à trouver de nouveaux auteur·ice·s et voir ce sur quoi nous pouvons travailler ensemble. Que ce soit à propos d’ouvrages déjà prêts, rangés dans leur tiroir, ou pour passer un contrat de commande et nous mettre d’accord sur un genre particulier qui pourrait intéresser les lecteurs Kobo.

Comment pitchez-vous Kobo Originals ?

C’est en 2009 que commence l’aventure Kobo avec l’implantation de notre librairie numérique dans 190 pays. Cette première casquette de libraire nous a permis d’apprendre à bien connaître nos lecteur·ice·s : leurs auteur·ice·s préféré·e·s, leurs genres de prédilection, leurs habitudes de lecture… Forts de ces informations, nous avons décidé en 2021 de créer notre catalogue original avec comme objectif de renouveler la littérature de genre en l’ouvrant à de nouveaux territoires, en promouvant de nouvelles voix et en proposant à nos lecteur·ice·s des écrivain·e·s qui leur ressemblent. Nous avons choisi de conserver l’ouverture sur le monde qui caractérise Kobo depuis ses débuts en publiant des romans qui incarnent la société multiculturelle dans laquelle nous vivons et en traduisant plusieurs de nos auteurs dans nos catalogues anglais et néerlandais. Polars, romances, feel-good… nos titres exclusifs aux formats numérique et audio à des prix abordables sont à découvrir uniquement sur Kobo.com et Fnac.com, notre partenaire. Nous croyons chez Kobo que lire rend le monde meilleur, c’est pourquoi nous avons voulu apporter notre pierre à l’édifice éditorial en proposant à nos lecteur·ice·s des ouvrages taillés sur mesure pour eux.

« Lire rend le monde meilleur » résume bien la philosophie Kobo Originals ?

C’est la philosophie originelle de Kobo, que l’on retrouve clairement au cœur de Kobo Originals. Nous savons ce qu’apprécie notre lectorat. À nous, à travers nos propositions, de faire en sorte de rendre leur temps de lecture de plus en plus important. À nous d’encourager la lecture parce qu’elle fait du bien.

Un ou deux exemples de livres dont la lecture rendrait le monde meilleur ?

J’aurais envie de mettre en avant La Constellation du caméléon, de Myriam Bellecour. On sort de cette lecture en se disant qu'un peu de confiance en les autres peut faire beaucoup de bien et que ça vaut la peine de s'ouvrir au monde.

Dans un paysage littéraire déjà bien investi, comment s’ouvrir à de nouveaux territoires et promouvoir de nouvelles voix ?

Si, à l’origine, Kobo Originals s’était plutôt positionné sur les livres audio, nous avons ouvert le catalogue des eBooks fin 2021. Nous disposons également d’une plateforme d’autoédition, Kobo Writing Life. Au départ, notre démarche consistait à contacter des auteur·ice·s indépendant·e·s déjà présent·e·s sur Kobo et sur Kobo Writing Life. À leur faire part de notre sensibilité pour leurs écrits et à leur proposer une expérience avec une maison d’édition. Expérience qui sera évidemment très différente de l’autoédition puisqu’elle apporte une autre expertise, l’accompagnement professionnel d’une éditrice, de correcteurs, d’un graphiste, ainsi que tout un soutien marketing. Nous avons également entamé un travail avec des agents situés dans différents territoires. À l’image du Québec dont la littérature nous intéresse beaucoup et que nous souhaitons développer dans notre catalogue. Kobo Originals est par ailleurs présent aux Pays-Bas, en France et au Canada. De quoi échanger nos projets respectifs en vue de les traduire et de les éditer. Des échanges de bons procédés qui nous permettent de mettre la main sur des textes que l’on sait déjà repérés, travaillés et bénéficiant d’une certaine visibilité. C’est une très bonne façon pour nous de découvrir de nouveaux auteurs.

Un exemple ?

Oui. Deux séries néerlandaises publiées cette année : une série policière, Meurtres exquis, et la romance feel-good débutée par Bons baisers de Londres, qui ont déjà rencontré un bon accueil aux Pays-Bas. De vraies découvertes qui sortent clairement de ce qui est aujourd’hui disponible pour le lectorat numérique français. Et c’est là toute notre démarche chez Kobo Originals : aller à la rencontre d’auteur·ice·s au profil différent de celles et ceux aujourd’hui publié·e·s, notamment en papier qui reste le gros du marché.

Quelles sont les grandes tendances du moment ?

Ces dernières années, la grande tendance est à la romance, que ce soit la romantasy [la romance fantasy, ndlr] ou la dark romance. Chez Kobo, nous avons également de beaux succès sur les romances de Noël, comme Des cookies pour Noël ou Des étincelles sous le gui. Il s'agit de récits ancrés dans la saisonnalité de Noël que l’on sort fin d’octobre, début novembre, pour coller au mieux à l’ambiance des fêtes de fin d’année.

Côté coulisses, comment ça se passe ?

Avec Agnès Panquiault, la directrice Europe du catalogue, nous déterminons les pistes de développement. Celui des séries notamment, qui nous demande de trouver des auteur·ice·s capables d’écrire à un rythme relativement soutenu. J’échange aussi beaucoup avec mes collègues néerlandaises et canadiennes concernant nos découvertes respectives mais aussi, parce que c’est essentiel au sein d’une maison d’édition, pour toute la partie administrative, le juridique, les modèles de contrats... En France, je dialogue également beaucoup avec mes collègues de la librairie Kobo et de notre plateforme d’autoédition... Pour résumer, si je prends en charge tout ce qui touche à la relation auteur·ice, à la relation avec l’agence de communication et au soutien marketing, j’ai toujours besoin d’échanger avec l’ensemble des équipes pour tout ce qui concerne la stratégie car malgré les spécificités de nos territoires respectifs, notre but reste de tous avancer dans le même sens. Au final, c’est une belle équipe au sein de laquelle nous travaillons en bonne intelligence et de manière très régulière.

Le choix des couvertures dans l’univers du livre numérique, c’est important ?

Malgré les dimensions limitées des visuels de couvertures, cela reste important. C’est une réelle porte d’entrée. Concernant par exemple la structure du site Kobo, vous avez tout un carrousel de couvertures très colorées qui vous donne une idée du genre auquel vous avez affaire. Il faut que ce soit un appel visuel invitant le lecteur ou la lectrice à cliquer pour voir de quoi cela parle.

Les classiques sont également présents chez Kobo Originals : c’est fondamental ?

C’est une collection à part que nous avons appelée Kobo Éditions. Nous avions à cœur de pouvoir proposer aux lecteurs et lectrices des classiques littéraires de bonne qualité ePub avec une identité graphique reconnaissable. C’est important pour nous car cela fait partie de l’histoire, du patrimoine littéraire, bien sûr. Il s’agit d’ouvrages que l’on continue d’étudier. Kobo Éditions propose donc tous les classiques dans leur intégralité avec des couvertures modernisées. De quoi permettre l’étude de textes importants au sein de notre patrimoine littéraire. Nous avons environ 150 titres à disposition. Cela va du théâtre à la poésie, de Zola à Proust, en passant par Balzac… L’idée étant de couvrir un maximum de références et d’éditer un eBook de qualité, enrichi d’un vrai travail de mise en pages numérique. Nous avons également une collection intitulée Au cœur des classiques, soit une dizaine de titres proposés en versions abrégées, des digests en 1h30, accompagnés, en complément, d’une version audio différente.

Quatre polars sortis entre les mois de janvier et mars... Vous préparez le mois du polar ?

Exactement ! Il y a dans l’édition une grande saisonnalité des livres. Un calendrier qui nous aide à positionner les parutions de nos ouvrages pour leur donner le plus de chances possibles. Et effectivement, le mois du polar se profile, avec notamment en avril l’incontournable festival Quais du polar. Nous avions donc à cœur de proposer de nouveaux auteur·ice·s à nos lecteur·ice·s. En l’occurrence, quatre auteur·ice·s aux profils très différents que nous publions pour la première fois. Il s’agit d’auteur·ice·s ayant déjà écrit par ailleurs mais dans d’autres genres, ou ayant publié des séries polar en indépendants. Parmi eux, une autrice, Val Bianco, qui, il y a trois ans, avait remporté un concours de nouvelles que nous avions organisé sur notre plateforme d’autoédition Kobo Writing Life, en partenariat avec Quais du polar. Nous l’avons donc contactée pour lui proposer de tenter l’aventure du roman. C’est fait, je l’ai lu et j’ai très hâte de le faire découvrir. Un point commun peut-être pour rassembler ces quatre polars : il s’agit de quatre héroïnes se retrouvant aux prises avec le poids du regard des autres, de la société. On est beaucoup dans la suspicion, la paranoïa et la culpabilité. Des romans très psychologiques.

Des tendances polar qui se dégagent ?

Oui, le domestic thriller a le vent en poupe. Ces récits mettant en scène monsieur et madame Toutlemonde se retrouvant à mener l’enquête malgré eux. Des histoires ni trop violentes ni trop glauques qui trouvent plus facilement leur public. Et il y a par ailleurs un réel intérêt pour tout ce qui est de l’ordre de la série.

Quelques mots sur votre collection d'ateliers d’écriture ?

Nous l’avons lancée au moment du confinement en 2020, une période qui a été très propice à l’écriture. Et c’est quelque chose que nous avons souhaité alors encourager à travers nos ateliers d’écriture. Et le fait est que beaucoup de personnes gardent énormément de textes précieusement rangés dans leurs tiroirs. Nous avons donc créé ces ateliers d'écriture en livres audio afin de proposer conseils et méthodologie. Nous sommes convaincus que l’autoédition est une voie à part entière pour faire carrière dans l’édition. Ainsi, en parallèle de notre plateforme Kobo Writing Life, nous avons voulu mettre à disposition quelques outils pour permettre aux personnes qui souhaiteraient se lancer d’acquérir les bases de la construction d’un livre, d’une histoire... Et là encore, nous avons fait le choix de rester sur de l’écriture de genre. Ainsi, nos ateliers d’écriture sont tous organisés autour de thématiques telles que le thriller, la romance ou encore la romance policière…

Besoin de nous contacter ?

If you would like to be the first to know about bookish blogs, please subscribe. We promise to provided only relevant articles.