Skip to Main Content
Image de titre

Thriller psychologique VS thriller domestique : le match de la frousse

De Claire Vienne • avril 05, 202430'' pour briller en société

Des histoires sordides, glauques, carrément glaçantes et pleines de suspense, qui explorent les plus sombres recoins de l'âme humaine… Vous connaissez ? Le type de récit qui donne envie de dire "Brrrrrr…" et de bien rentrer les pieds sous la couette avant de dormir, vous voyez le genre ? Ou plutôt "les genres", parce qu'il existe plusieurs sous-catégories d'histoires qui fichent carrément les chocottes. Le point sur deux littératures voisines : le thriller psychologique et le thriller domestique.

Thriller psychologique : de quoi on parle ?

Dans la famille des romans, je voudrais… le thriller, ce genre où le suspense règne en maître. Pour corser un peu les choses, on y ajoute une dimension psychologique : l'auteur, par l'entremise du narrateur, nous offre un aller simple pour la psyché d'un ou plusieurs personnages. Psychés, il va sans dire, passablement dérangées pour des raisons que seule la lecture entière du livre nous permettra de saisir. Souvent, les romanciers n'hésitent pas à proposer une diversité de points de vue qui apporte au lecteur la confusion nécessaire à une bonne intrigue. Les thrillers psychologiques peuvent souvent être comparés à des puzzles, que la lecture nous permet de reconstituer. Mais attention aux fausses pistes ! Certains auteurs sont particulièrement doués pour conduire le lecteur dans toutes sortes d'impasses… Jusqu'au dénouement final, bien sûr.

Quelques titres à ne pas manquer

  • Edgar Allan Poe, Double assassinat dans la rue Morgue, dans les Nouvelles extraordinaires. Dans le Paris du XIXe siècle, Dupin est un "mentaliste" avant l'heure, un homme aux capacités de déduction et à la rapidité de réflexion exceptionnelles. C'est lui qui va dénouer le fil d'un assassinat monstrueux qui s'est produit derrière une porte fermée de l'intérieur, et que la police est incapable de résoudre. Cette nouvelle confère aujourd'hui à son auteur le titre d'inventeur du roman policier.

  • Stephen King, Holly. Celui qu'on qualifie souvent de "maître de l'horreur" nous fait le plaisir de rappeler un personnage charismatique : l'enquêtrice Holly Gibney. Un peu malgré elle au début, cette dernière accepte d'enquêter sur d'inquiétantes disparitions de jeunes gens. Si l'on profite de la mise en premier plan de celle qui ne tenait qu'un second rôle dans la trilogie Mr Mercedes, on apprécie surtout la façon inimitable dont Stephen King dépeint avec douceur les plus monstrueux personnages.

  • Jean-Christophe Grangé, Les Rivières pourpres. Ce roman fut le premier succès de Grangé, un succès qui ne se dément pas depuis. Un inspecteur en fin de course et porté sur la bouteille, un second rebelle et plein de fougue, mais surtout des meurtres scénarisés de façon horrifiante… Grangé a ce pouvoir et cette capacité de vous faire hésiter avant de tourner la page. Les Rivières pourpres a été porté à l'écran en 2000 par Mathieu Kassovitz, incarné par le tandem Jean Reno et Vincent Cassel.

  • Florence Mendez, Accident de personne. Drôle, original et surtout très bien ficelé, le premier roman de l'humoriste belge Florence Mendez a fait une sortie très remarquée en 2023. L'autrice s'autorise en effet une approche subversive des codes du genre, apportant ainsi un renouveau très intéressant. On y suit les mésaventures de Daphné, une jeune femme atteinte de troubles mentaux, qui souhaite en finir avec la vie. Elle prend contact avec un tueur sur le darknet, censé "la suicider". Mais une erreur sur la personne va complètement bouleverser la vie des protagonistes. Une nouvelle plume, à suivre !

  • Bernard Minier, Les Effacées. Dans une région du nord de l'Espagne, des femmes disparaissent. Pas n'importe lesquelles : des femmes anonymisées, invisibilisées, de celles qui se lèvent avant l'aube et qu'on remarque à peine. Ailleurs, ce sont des ultra-riches qui sont les victimes d'un tueur. Entre les deux, une inspectrice, prise dans cette macabre toile d'araignée sur fond de lutte des classes. Le prolifique Bernard Minier nous régale une fois de plus avec une intrigue vertigineuse, complexe comme un casse-tête chinois.

Thriller domestique : de quoi on parle ?

Le thriller domestique est parfois aussi nommé "Domestic noir". Parfois même "Chick noir" aux États-Unis, en référence à la "chick lit" (littéralement, littérature de poulette). L'intrigue du thriller domestique se passe dans un milieu… domestique, on s'en doutait, et un personnage féminin est généralement au cœur du récit. La narration se fait souvent à la première personne, ce qui offre une plongée intéressante dans la psyché dudit personnage. Il est fréquent d'avoir plusieurs points de vue narratifs, ce qui permet d'explorer les facettes les plus sombres des intrigues, le moindre non-dit, le plus petit mensonge. La paranoïa est souvent présente, le·la narrateur·ice n'étant pas toujours fiable et parfois proche de la folie... Ce type de thriller amène à dénouer le fil souvent sans l'implication d'un enquêteur professionnel. En réalité, on peut tout à fait "ranger" le thriller domestique dans la catégorie des thrillers psychologiques, dont il serait un sous-genre… Vous suivez ? Parce que quelques exemples valent parfois mieux que de nombreuses explications, voici des titres à découvrir ou re-découvrir.

Quelques titres à ne pas manquer

  • Lisa Jewell, Comme toi. Une jeune fille qui disparaît sans explication. Une maman à la vie brisée. Les années qui passent, et le besoin de se reconstruire. Refaire sa vie. Rencontrer un homme, sa fille. Ce serait une histoire qui pourrait bien finir, si la petite fille ne ressemblait pas comme deux gouttes d'eau à l'adolescente jadis disparue. Ce roman à plusieurs voix nous emmène dans la complexité des émotions. Lisa Jewell livre un petit bijou de thriller domestique, empreint d'espoir, de tristesse et de colère.

  • Gillian Flynn, Les Apparences. Vous avez difficilement pu passer à côté du succès de Gone Girl au cinéma, porté par Rosamund Pike et Ben Affleck, dirigés par l'un des maîtres du suspense, David Fincher. Un film haletant tiré du roman de Gillian Flynn. Difficile aussi de raconter l'intrigue sans spoiler ce petit bijou de crime domestique. L'on suit Nick lorsqu'il découvre que son épouse, Amy, a disparu, le jour de leur cinquième anniversaire de mariage. Vous n'êtes pas prêts pour la ribambelle de rebondissements qui vous attend, jusqu'à la dernière page.

  • Paula Hawkins, La Fille du train. Ce roman a lui aussi suscité l'intérêt du monde cinématographique, puisqu'il a été porté sur grand écran en 2016. Il a aussi (et surtout) fait connaître Paula Hawkins à des millions de lecteurs dans le monde entier. Il faut dire que l'autrice a pris plaisir à jouer avec nos nerfs : entre fantasmes et réalités, mensonges et trahisons, oublis et omissions… Comment comprendre ce qui a bien pu arriver à cette jeune femme disparue ? Et quel est le rôle de la fille du train dans toute cette affaire ? Les nombreux twists prévus par Paula Hawkins déjoueront très certainement les esprits les plus malins.

  • Shari Lapena, Le Couple d'à côté. Le couple d'à côté, c'est cette petite famille avec un bébé qui entretient de bonnes relations de voisinage et qui ne fait pas d'histoires. Ou bien ce couple charmant dont l'épouse ne veut pas d'enfant, et qui aime recevoir. Tous ces braves gens a priori sans histoires, que nous pensons connaître, dissimulent peut-être de vilains petits secrets. L'enlèvement du bébé d'Anna et Marco va exacerber toutes les failles. Il faudra la pugnacité d'un inspecteur chevronné pour, peut-être, venir à bout de l'intrigue. Un roman haletant, salué par Harlan Coben himself, s'il vous plaît.

  • JP Delaney, La Fille d'avant. Entre passé et présent, entre Emma et Jane, d'incessants allers et retours. Par ce va-et-vient, JP Delaney nous captive, nous capture presque, dans les pages et entre les murs de cette maison d'architecte qui sert de cadre au huis clos qu'est La Fille d'avant. À la manière d'une tragédie antique, l'on observe "la fille d'après" lutter pour échapper à son destin, et pourtant y foncer tout droit… Dramatique et jubilatoire.

  • Liane Moriarty, Le Secret du mari. Dans une banlieue cossue à la Desperate Housewives (mais en version australienne), plusieurs femmes font de surprenantes et désagréables découvertes sur leurs proches. À commencer par Cécilia, qui tombe sur une lettre dans laquelle son mari confesse ce qui s'apparente à une véritable bombe. Chacune à sa façon mène l'enquête, et les pièces du puzzle semblent enfin se mettre en place… Attention tout de même aux retournements de dernière minute ! L'ouvrage de Liane Moriarty a connu un succès planétaire.

Besoin de nous contacter ?

If you would like to be the first to know about bookish blogs, please subscribe. We promise to provided only relevant articles.