More titles to consider

Shopping Cart

You're getting the VIP treatment!

With the purchase of Kobo VIP Membership, you're getting 10% off and 2x Kobo Super Points on eligible items.

Item(s) unavailable for purchase
Please review your cart. You can remove the unavailable item(s) now or we'll automatically remove it at Checkout.
itemsitem

Ratings and Reviews

Overall rating

5.0 out of 5
3
5 Stars 4 Stars 3 Stars 2 Stars 1 Stars
3 0 0 0 0

Share your thoughts

You've already shared your review for this item. Thanks!

We are currently reviewing your submission. Thanks!

Complete your review

All Reviews

  • 0 person found this review helpful

    0 people found this review helpful

    0 of 0 people found this review helpful

    Thanks for your feedback!

    Quand le roman s'empare de l'Histoire

    Tout est à vous faire pâmer dans ce livre : une histoire palpitante avec un pari ô combien audacieux, slalomant entre fiction et événement historique, un style très original d’une auteure qui monte en puissance, une construction avec un enchevêtrement d’intrigue brinquebalant, des personnages d’un héroïsme et d’un courage revivifiant, un tantinet attachants et tendres… Ce roman a le pouvoir magique de nous ramener sur la scène du crime, dans les pistes arpentées par les bourreaux d’Um Nyobè, tous aux ordres du pouvoir colonial français. Le livre a cette faculté de nous mettre en connexion avec l’exaltante réalité de la lutte de l’Upc pour la liberté et l’indépendance totale du Cameroun. Nous sommes transportés dans la reconstitution de l’horrible traque du Mpodol peignant au vitriol la barbarie et l’ignominie de la colonisation. Mais plus que l’évocation de ce douloureux épisode de l’Histoire du Cameroun c’est le récit de cette saga familiale, c’est le souci industrieux de nous faire réfléchir sur le pouvoir, l’amour, l’amitié, la haine et le pardon, la révolte et la soumission qui est mis en exergue. Les maquisards c’est aussi l’évocation d’un pays, le pays Bassa, peuple forestier en Afrique équatoriale, avec ses us et coutumes, et l’accent mis sur la place et le pouvoir des femmes dans la société Bassa. En nous introduisant avec une effraction espiègle dans l’intimité des rapports que ces femmes entretiennent avec le monde qui les entoure, Hemley Boum nous démontre une fois de plus son talent et son intelligence dans la description de la cosmogonie de ce peuple mythique. Le thème de la fatalité et de l’impossibilité d’échapper à son destin est décliné avec brio dans les divers destins de nos personnages, alors même qu’ils se sont éloignés de l’aire géographique servant de trame au roman, Eséka, à l’instar de Gérard Le Gall fils du redoutable colon français, Pierre Le Gall, qui ne se projette un épanouissement possible que dans un retour en pays Bassa. Ce livre est une pépite, il y est dépeint le sacrifice à accomplir pour acquérir la liberté, il nous rappelle une évidence hélas mis aux encans, en l’occurrence l’âpreté du combat pour la vie. Bonne lecture !
3

You can read this item using any of the following Kobo apps and devices:

  • DESKTOP
  • eREADERS
  • TABLETS
  • IOS
  • ANDROID
  • BLACKBERRY
  • WINDOWS