Nous avons ajouté cet article à votre panier.
Votre $5 CRÉDIT a été appliqué
VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER $5 de VOTRE PREMIER ACHAT

Autres titres intéressants

Panier

Vous profitez des avantages réservés aux VIP !

En devenant membre Kobo VIP, vous bénéficiez de 10 % de réduction et doublez vos Kobo Super Points sur les articles éligibles.

Article(s) non disponible(s) à la vente
Veuillez vérifier votre panier. Vous pouvez supprimer le ou les articles qui ne sont pas disponibles maintenant ou nous les supprimerons automatiquement au moment du règlement de la commande.
articlesarticle
Avis et critiques de livres (1 1 classement par étoiles
1 avis
)

Note globale

5,0 hors de 5
1
5 Étoiles 4 Étoiles 3 Étoiles 2 Étoiles 1 Étoile
1 0 0 0 0

Partagez votre avis

Vous avez déjà partagé votre avis concernant cet article. Merci !

Nous examinons l'avis que vous nous avez soumis. Merci !

Finalisez votre critique

Toutes les critiques de livres

  • 1 personne a trouvé ce commentaire utile

    1 personnes ont trouvé ce commentaire utile

    1 sur 1 personnes ont trouvé ce commentaire utile

    Merci pour votre commentaire !

    Dans la série "Dia Linn", je demande le numéro 5 !

    Les sagas ne sont pas nécessairement mon "truc". Je crains toujours d'être déçue par les "énièmes" épisodes, d'autant plus quand les premiers m'ont plu. J'ai souvent l'impression que dans ce genre d'exercice, le créateur a trouvé un filon et en use, puis en abuse. Ici, rien de tel. Marie-Pierre Bardou a su créer une œuvre de plusieurs tomes, où chacun a sa raison d'être, son thème propre, tout en étant relié aux autres par le fil familial. Il y eut donc l'entrée en matière en Irlande, lors de la grande famine, le suivant où l'on retrouvait l'héroïne dans ses pérégrinations en Louisiane, puis cela continuait dans le grand Ouest, avant de revenir dans le Sud avec la guerre de Sécession. A chaque fois, des personnages du ou des volumes précédents réapparaissent, mais le héros ou l'héroïne change, ce qui donne l'impression de lire un livre spécifique tout en reconnaissant l'ambiance. Bref ! Cette fois, dans Le Livre de Ryann, "Is ait an mac an saol", nous sommes à Chicago, en pleine époque de la prohibition. Quand j'ai terminé le livre 4 de Dia Linn, je me suis vraiment demandé de quelle façon Marie-Pierre Bardou allait pouvoir rebondir. Le champs des possibles était tellement vaste. Plus que dans les précédents tomes, je me suis attachée au personnage de Ryann, sans doute parce qu'en tant que lectrice, je savais d'où il venait, qui il était, alors que lui l'ignore. Son affrontement quasi filial même si haineux avec Liam, personnage fil rouge maléfique sans lequel Dia Linn n'existerait pas, est superbement dépeint, nous faisant ressentir de manière presque intime les émotions multiples des personnages. En parallèle, apparait un autre personnage,beaucoup plus solaire, Teagan, émigré d'Irlande à son tour. La rencontre de ces deux êtres que tout oppose et réunit à la fois, permet de lier les deux récits du livre. D'un côté, celui de la guerre sans pitié que se livrent les gangs irlandais et Italiens dans le chicago d'Al Capone. De l'autre, la suite logique de Dia Linn I, avec la guerre d'indépendance irlandaise, les combats de l'IRA menés contre l'armée britannique par la grande figure historique de Michael Collins. Car c'est un autre atout des ouvrages de Marie-Pierre Bardou. Il y a chez elle une réelle curiosité historique, une véritable exigence quant à la retranscription des évènements. Même si elle mêle la fiction à la réalité, jamais la première ne vient trahir la seconde, bien au contraire. Que voulez-vous de plus... ? Vous vous divertissez ? Vous vous enrichissez intellectuellement ? Bref, la vie est belle. Et le livre vraiment bon ! À vos liseuses ! (Existe également en version papier pour les irréductibles ! :-) )
1

Vous pouvez lire cet article avec l'une des applications et appareils Kobo suivants :

  • ORDINATEUR
  • LISEUSES
  • TABLETTE
  • IOS
  • ANDROID
  • WINDOWS